Fermer la fenêtre
Fermer la fenêtre

Votre note :

Votre note Votre note Votre note Votre note Votre note


Nom / Prénom

Adresse e-mail

Commentaire

Date
FR | EN | DE
Destination Dijon sur Twitter Destination Dijon sur Facebook Destination Dijon sur Instagram

Les classiques

Pour étudiants & voyageurs

En plein air

Un hôtel classé ?

Réservez votre hébergement

Réservez votre chambre d'hôtel

Réservez votre visite guidée

Réservez votre circuit dans le vignoble

Votre Hébergement
Réservez votre hôtel à Dijon en ligne !

Vos Visites & Activités
Réservez votre visite guidée de Dijon en ligne !

Vos Wine Tours
Réservez votre circuit dans le vignoble de la Côte de Nuit !

Width/Height minimum : 400 • Size : 98ko • Height : 1064px • Width : 710px

La Finta Pazza

Informations pratiques

Date(s) Date(s)
Le 05/02/2019
Le 07/02/2019
Le 08/02/2019
Le 10/02/2019
Genre Genre
Spectacle, Opéra, Récital

En détails

Avec sa programmation exigeante et ses choix artistiques innovants, l’Opéra de Dijon s’est hissé parmi les grandes scènes lyriques françaises. Cette exigence d’excellence est désormais reconnue et soutenue par le label Théâtre Lyrique d’Intérêt National qui va permettre à l’Opéra de Dijon de poursuivre et d’amplifier sa politique de créations
et de résidences, d’innovation et de partenariats, d’éducation artistique et culturelle et d’ouverture à tous les publics.

Du mardi 5 au dimanche 10 février, l’Opéra de Dijon présente au Grand Théâtre une nouvelle production lyrique qui n’avait jamais été représentée en France depuis 1645 : La Finta Pazza de Francesco Sacrati.
Cet opéra de 1641 réunit une succession de premières :
- Premier opéra du compositeur F. Sacrati
- Première machinerie de théâtre hallucinante
- Première prima donna de l’Histoire avec la soprano Anna Renzi, pour qui Sacrati compose la première « scène de folie » du genre.
- Le succès immense fait de cet opéra le premier « hit » lyrique.

Diffusée par des troupes itinérantes dans tout le nord de l’Italie, La finta pazza jouera également un rôle séminal dans la conception de l’opéra à la française : l’œuvre sera donnée à Paris en 1645 devant le jeune Louis XIV. Pendant plus de trois siècles, La finta pazza ne fut connue qu’à travers son livret, qui joue habilement de tous les codes de l’opéra vénitien : double dimension terrestre et céleste, travestissements et inversions des genres sexuels, allusions métathéâtrales, mises en abime de l’espace de la représentation et du chant lui-même.

L’histoire • Un oracle lui ayant prédit que son fils Achille périrait au combat, Thétis l’a caché, habillé de vêtements féminins, parmi les filles du roi Licomède. A l’insu du roi, Achille a noué idylle avec la princesse Déidamie, un fils étant né de cette union. Arrivent Ulysse et Diomède, à la recherche d’Achille qu’on attend pour s’embarquer vers Troie. Par un habile stratagème, ils le démasquent. Abandonnée, trahie et désespérée, Déidamie, dans une tentative aussi ingénieuse que risquée, feint la folie, retardant ainsi le départ des guerriers, et par assauts de finesse fait revenir Achille à son amour et l’obtient pour époux.


• Le 05/02/2019

Mardi • A partir de 20:00

• Le 07/02/2019

Jeudi • A partir de 20:00

• Le 08/02/2019

Vendredi • A partir de 20:00

• Le 10/02/2019

Dimanche • A partir de 15:00

En photos

La Finta Pazza

Tarifs

De 5,50 € à 65 €

Qui contacter ?

Opéra de Dijon Opéra de Dijon
+33 (0)3 80 48 82 52 +33 (0)3 80 48 82 52
www.opera-dijon.fr www.opera-dijon.fr