Diorama, la mutation

Une scénographie polymorphe, car expérimentale, c'est à dire qu'elle se caractérisera aussi bien par des installations, des vidéos, des sculptures que des croquis ou des dessins...

L'espace de la petite Orangerie sera partagé en deux espaces distincts, mais progressifs, tel une métamorphose en perpétuel mouvement.
Les travaux de chaque artiste seront aménagés en harmonie pour donner lieu à un espace immersif, tel un cabinet de curiosité sur le sujet des insectes, mêlant résultats de recherches et références multiples.

Les travaux de Ramya CHUON se manifesteront sous forme de dessins, de peintures, de sculptures et d’installations scénographiques.
Les travaux d'Antoine LEGRAS se manifesteront par des sculptures et d’installations utilisant des techniques et des technologies d’infographies.

L'exposition sera mise en scène tel un laboratoire, un lieu d'expérimentation plastique où les références et recherches (aussi bien artistiques, scientifiques que philosophiques) se « donneront à voir » permettant ainsi au visiteur de rentrer dans l'intimité même du processus de création.

À noter, dimanche 26 juin, lors de la journée festive APIdays, Ramya CHUON proposera une performance artistique "Live-painting APIdays" de 14h à 18h dans le jardin.

Types

  • Exposition
  • Loisirs et sciences
  • Animaux
  • Biodiversité
  • Environnement, développement durable
  • Fleurs Plantes
  • Autre thème nature

Date

du 13 au 26 juin 2022 - tous les jours de 14h à 18h.

Ce prestataire vous propose aussi

Jardin de l’Arquebuse

Jardin de l’Arquebuse