Harlem Quartet

D’après le roman Just above my head de James Baldwin / Adaptation et mise en scène Élise Vigier / Traduction, adaptation et dramaturgie Kevin Keiss

Dans le cadre du Festival Théâtre en mai

Un matin de 1973, Hall Montana reçoit un coup de fil : on a retrouvé Arthur, son frère, chanteur de gospel, mort dans le sous-sol d’un pub de Londres. Pour son fils, pour lui-même et le reste du monde, Hall Montana laisse sa mémoire remonter à leur jeunesse, dans cet Harlem des années 1950, où Arthur chantait avec ses copains, Julia prêchait à l’église évangéliste du coin tandis que son petit frère Jimmy, n’était jamais loin. Tout ça, c’était avant la guerre de Corée. Bien plus tard, Julia et Hall seront amants, Arthur et Jimmy également.

Ce portrait d’une communauté noire-américaine à la bascule de la dé-ségrégation est, dans la langue sensuelle de James Baldwin, un chant d’amour(s) porté par les voix des acteurs-chanteurs, une musique acoustique en direct et la BO originale du poète slammeur Saul Williams. Dans l’obscurité du souvenir, les images filmées d’un Harlem contemporain mêlent passé et présent dans un sas hors du temps. Élise Vigier, membre de l’emblématique collectif Les Lucioles, met en scène le roman de James Baldwin publié en 1979, traduit et adapté pour le théâtre par Kevin Keiss.

L’écrivain noir homosexuel militait contre la ségrégation raciale américaine aux côtés de Martin Luther King et contre toute discrimination sexuelle et sociale. Violence, religion, protestation, amour et fraternité : Harlem Quartet est un cri politique, un grand récit de la destinée humaine.

Types

  • Théâtre
  • Art et spectacle
  • Culture et tradition
  • Culturelle
  • Théâtre

Date

mardi 28 mai à 19h, mercredi 29 mai à 20h, jeudi 30 mai à 15h

Ce prestataire vous propose aussi

Théâtre en Mai