Héloïse ou la rage du réel

Texte Myriam Boudenia / Mise en scène Pauline Laidet

Dans le cadre du Festival Théâtre en mai

Qui sont les loups de La Steppe ? Héloïse, fille d’un riche industriel à la tête d’un empire médiatique, est enlevée et séquestrée par un groupe d’activistes qui ne revendiquent rien, strictement rien. Sur les réseaux sociaux, une vidéo est publiée : Héloïse est en vie. Convaincue par leur radicalité, la jeune femme change de nom et rejoint le combat de La Steppe, des anonymes aux pseudonymes empruntés à d’illustres militant.e.s politiques.

À l’intérieur du groupe, sa conversion renverse l’équilibre des forces. À l’extérieur, son nom se clame, devient réclame, l’emballement populaire devient politico-médiatique. Rien ne va plus, rien. Parvient-on à s’émanciper de ce que pourtant l’on condamne ?
Pour interroger la domination, la servitude et l’insoumission, la metteure en scène Pauline Laidet et l’autrice Myriam Boudenia conçoivent ensemble cette création, adaptation d’un fait divers réel : le rapt de Patricia Hearst en 1974 aux États-Unis par un mouvement d’extrême-gauche. Sur une musique acoustique et une création sonore englobante, huit interprètes dont une pianiste et chanteuse, s’engagent dans une performance physique qui, avec l’épuisement, entraîne une métamorphose.

Comme dans FLEISCH, son précédent spectacle, Pauline Laidet donne à voir des êtres enfermés et à éprouver ce qui échappe de ces corps qui endurent. De l’enfermement à la cavale, du déterminisme au soulèvement, de la fuite à la chute, ce road-drama initiatique réaliste vire à la fantasmagorie. Un exaltant théâtre sur le courage nécessaire, pour faire ce qu’il y a à faire.

Types

  • Théâtre
  • Art et spectacle
  • Culture et tradition
  • Culturelle
  • Théâtre

Date

samedi 25 mai à 21h, dimanche 26 mai à 17h30, lundi 27 mai à 21h

Ce prestataire vous propose aussi

Théâtre en Mai