Jeune grand-mère très active, Nicole a proposé à deux amies de sa génération d’effectuer en sa compagnie le ‘’parcours du cassis’’. Chaque année depuis leur retraite, elles s’accordent en effet une journée à elles pour profiter des douceurs de la vie…

« J’ai vécu jeune aux environs de Dijon et j’avais envie de faire découvrir les lieux de mon enfance à 2 de mes amies, rencontrées sur les bancs de l’université. En préparant notre séjour, j’avais repéré sur le site de l’office de tourisme une proposition qui m’a rappelé tout un univers enfoui dans ma mémoire : le parcours du cassis. Je nous ai donc inscrits toutes les 3 à cette visite, qui permet de mêler promenade dans les rues de Dijon et dégustations. Au-delà de mon plaisir à retrouver ce goût d’antan, il m’avait semblé que cette formule mixte conviendrait bien à notre plaisir commun de visiter sans que ce soit un marathon.

Le parcours commence rue des Forges, à l’office de tourisme. Notre guide a su immédiatement se mettre à la portée de mes deux amies originaires l’une de la montagne et l’autre du bord de mer. Il commence par nous raconter l’histoire du cassis à Dijon avec des mots simples et beaucoup d’anecdotes cocasses. Denise et Claudette se montrent très vite passionnées par ce petit grain noir, qui commença sa carrière comme plante médicinale bien longtemps avant d’accéder au rang de star mondiale des apéritifs !

Mine de rien, tout en évoquant la destinée du cassis, notre guide nous fait profiter de détails architecturaux au détour des rues de notre parcours. Ce mode de visite nous convient très bien, nous qui aimons avant tout prendre notre temps et nous abandonner au plaisir de la conversation !

Mais le vrai secret du succès de cette aventure, c’est la visite chez les commerçants de la ville ! Parce que, le cassis, son histoire est passionnante mais le goûter sous diverses formes, c’est quand même ce que nous avons préféré ! Moi, parce que je renouai avec une saveur un peu perdue. Également parce que j’avais parfaitement oublié tout ce qu’on peut faire avec le cassis. Bon, je crois que certaines innovations n’existaient pas vraiment au temps de mon enfance !

Du côté de mes deux amies, c’est évidemment ce côté un peu magique de toutes les formes que peut prendre le cassis qui les a captivées. Il faut dire que les 3 commerçants qui invitent à une pause gourmande dans leur boutique jouent vraiment le jeu ! Ils révèlent quelques secrets de fabrication et accompagnent la découverte de beaucoup de bonne humeur.

Je suis sûre que cette visite restera longtemps gravée dans la mémoire de Denise et Claudette. D’ailleurs, quelques jours après notre journée à Dijon, Claudette m’a téléphoné pour me demander si je savais où on peut trouver du ketchup de cassis. Elle voulait faire une surprise à ses petits enfants ! »