C’est au milieu de l’actuel centre hospitalier, derrière la gare de Dijon, que se trouve une majestueuse sculpture appelée le Puits de Moïse. Érigée au centre du grand cloître de la chartreuse de Champmol, l’œuvre réalisée par Claus Sluter, il y a plus de 500 ans, demeure toujours intacte.

La chartreuse de Champmol

Nous avons suivi les explications données dans le livret du parcours de la Chouette pour rejoindre le site de l’ancienne chartreuse de Champmol. L’accès est autorisé et illimité pendant les horaires d’ouverture du site. Le grand parc qui entoure le puits de Moïse réserve en outre une agréable promenade.

Cet ancien monastère fut construit par Philippe le Hardi à la fin du 14e siècle. Il souhaitait y être inhumé et faire de ce lieu la future nécropole des ducs de Bourgogne. Démantelé à la Révolution française, seuls le Puits de Moïse, le portail de la chapelle et l’ancienne tourelle de l’oratoire ducal témoignent encore de l’existence du monastère.

Les statues du Puits de Moïse

Les explications données lors de la visite accompagnée nous permettent de comprendre l’histoire du site et d’observer plus attentivement l’étonnante sculpture réalisée par Claus Sluter. Le Puits de Moïse, abrité sous son édicule du 16e siècle, est à l’origine le vestige d’un calvaire situé au milieu d’un puits.

En 1405, le maître flamand désigné par Philippe le Hardi, vient y sculpter six statues en ronde-bosse des prophètes de l’Ancien Testament. L’artiste Jean Malouel réalise la peinture polychrome qui souligne délicatement les drapés des anges et des saints messagers. Détruit dans sa partie haute au cours du 18e siècle, il ne subsiste plus que le socle hexagonal de sept mètres de haut.

Qui était Claus Sluter ?

Claus Sluter est un sculpteur originaire des Pays-Bas qui était au service des ducs de Bourgogne. Philippe le Hardi le fait venir à Dijon où il l’installe en 1385 pour constituer l’équipe de Champmol. Il devient alors l’imagier officiel du duc Philippe. Le réalisme et la magnificence de ce calvaire font du Puits de Moïse l’un des chefs-d’œuvre du gothique international tout comme le tombeau des pleurants conservé au Musée des Beaux-Arts de Dijon.

Pour aller plus loin

  • #Culture et Patrimoine
  • #Incontournable

Un Musée métamorphosé !

  • #Culture et Patrimoine
  • #Découverte

Visites Guidées

  • #Bon plan
  • #Découverte

Dijon City Pass