La Bible, vaste entreprise de colonisation d’une planète habitable

Texte et mise en scène Céline Champinot

Dans le cadre du Festival Théâtre en mai

Sur le terrain multisport de leur quartier, cinq scouts se retrouvent pour en découdre avec Dieu. Cultivés à la Bible, à la science-fiction et aux émissions télé de politique internationale, ils sentent bien qu’il y a un problème. Vu la catastrophe écologique planétaire, il pourrait être pertinent de reconsidérer la domination de l’homme sur la nature et les animaux, d’interroger la définition du bien et du mal, non ? Pour comprendre ce rapport au monde, allons voir ce qu’assignait la Bible, il y a 4000 ans déjà. Avec leurs tenues sorties des fonds de placards, les scouts rejouent les épisodes de la Genèse. Leur Babel est la ville de Shanghaï qu’ils fuient pour Djibouti, une planète à coloniser peuplée d’autochtones et de moutons électriques. Sur ce champ de bataille interstellaire où combattent humains et humanoïdes, il est question du vivant, de ses origines et de son extinction. Avec Vivipares (2015), Vivipares (Posthume) (2016), et la création de Théâtre en mai 2018 La Bible,... la fantasque Céline Champinot – artiste associée au TDB, sonde les histoires de l’humanité à travers un prisme pop, politique et poétique. Sous l’inspiration de la SF de Philip K. Dick, son écriture musicale et ciselée, extrêmement documentée, est ingérée puis proférée, chantée, dansée par cinq actrices dégenrées. Ce n’est pas la fin du monde, c’est un cri au plafond des ciels.

Types

  • Théâtre
  • Art et spectacle
  • Culture et tradition
  • Culturelle
  • Théâtre

Date

vendredi 24 mai à 21h, samedi 25 mai à 16h

Ce prestataire vous propose aussi

Théâtre en Mai