Halles de Dijon

Inspirées de plans proposés par l'entreprise Eiffel en 1868, les halles de Dijon ont été construites de 1873 à 1875 par les Fonderies et ateliers de construction de Fourchambault (Nièvre), sur les plans de l'ingénieur Louis-Clément Weinbergers. Elles sont inscrites à l'Inventaire des Monuments Historiques. Le bâtiment présente une structure extérieure inspirée de l'architecture classique avec une succession d'arcades et de colonnes aux fûts cannelés et aux chapiteaux décorés de pampres de vigne. Il comprend 4 pavillons articulés autour de deux rues en croix. Les écoinçons des grandes arches sont ornés de motifs animaliers et de thèmes symboliques se rapportant aux halles : têtes de chevreuil, de mouflon, de sanglier et de boeuf, gibier et volailles, poissons et anguille, en médaillons, Cérès, déesse de la moisson et Hermès, dieu des échanges et du commerce. La toiture s'inspire fortement de celle des halles centrales de Paris.

Types

  • Halles
  • Bâtiment civil remarquable
  • XIXe siècle

Labels

  • Classé ou inscrit (CNMHS)

Conforts

Équipements

  • Bar