Musée de la Vie bourguignonne Perrin de Puycousin

Installé dans le cloître du Monastère des Bernardines édifié à la fin du XVIIe siècle, le Musée de la Vie bourguignonne présente un patrimoine ethnographique rural collecté à la fin du XIXe siècle par le folkloriste Perrin de Puycousin. Mobilier, équipements domestiques, costumes régionaux sont à voir dans leur contexte d'utilisation. Onze commerces dijonnais (pharmacie, épicerie, boucherie, etc...) sont reconstitués au premier étage.

Une nouvelle présentation met en valeur la richesse du patrimoine lié à la moutarde en évoquant ses origines, la fabrication, le rôle déterminant de Dijon. Sont également à découvrir, les savoir-faire liés à la pierre, la terre et le bois. Enfin, les cimaises donnent vie aux hommes de la Bourgogne avec notamment des photographies d'auteur, comme celles de Janine Niepce ou de Rajak Ohanian.

Informations sanitaires

  • Activité compatible avec la crise sanitaire
  • Conditions d'ouverture mises à jour

Types

  • Arts et traditions populaires
  • Métiers
  • Musée

Labels

  • Musée de France
  • Musée municipal

Sur place

Prestations

  • Animation thématique spécifique
  • Atelier pour adultes
  • Atelier pour enfants
  • Colloques
  • Conférences
  • Expositions temporaires

Services

  • Français
  • Anglais
  • Bibliothèque
  • Boutique

Équipements

  • Salle de projection

Tarifs

Moyens de paiement

  • Chèques bancaires et postaux
  • Espèces

Ouverture

Ouvert tous les jours de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h, sauf le mardi.
Fermeture les 1er janvier, 1er et 8 mai, 14 juillet, 1er et 11 novembre, 25 décembre

Conditions spéciales d'ouverture

Toutes les mesures sont prises pour vous accueillir dans les meilleures conditions :

- La jauge sanitaire des musées est calculée en fonction de la surface accessible au public et en tenant compte de la configuration spatiale des lieux :

400 personnes pour le musée des Beaux-Arts, pour 6500 m2 ;
30 personnes pour le musée Rude, pour 180 m2 ;
150 personnes pour le musée archéologique, pour 1600 m2 ;
250 pour le musée de la Vie bourguignonne, pour 2000 m2 ;
120 pour le musée d’Art sacré, pour 980 m2.

- Une comptabilisation des visiteurs à l’entrée et la sortie, avec un fléchage du parcours pour limiter au maximum les croisements de flux ;

- Le respect des gestes barrières : port du masque, solution désinfectante à l’entrée…

Ce prestataire vous propose aussi

La nuit des étudiants

La nuit des étudiants