Ayant testé les randonnées du chef il y a peu, je cherchais un moyen de visiter la ville tout en me reposant un peu. Ah la flemme, quand tu nous tiens… Et j’ai eu l’honneur d’assister au tout premier départ du Dijon City Tour : la nouveauté du mois d’août !

Et c’est à bord d’une magnifique petite navette, fruit d’une collaboration entre l’Office de Tourisme et Divia, qu’on prend place pour le début de cette nouvelle aventure…

Chauffeur, s’il vous plait !

Nous sommes 10, confortablement assis dans cette navette, qui nous propose de découvrir une belle partie de Dijon et ses alentours, avec au programme 2 pauses pour emporter avec nous de belles photos.

Nous démarrons par un tour dans le centre historique, durant lequel Quentin, l’accompagnateur du jour, nous rappelle différentes notions telles que le label UNESCO. Nous nous laissons guider par ses commentaires avisés et anecdotes sympathiques sur ce qui nous entoure.

Place de la république et sa fontaine, Lycée Carnot, Place du 30 octobre, Place Wilson… Et même un rapide aperçu des travaux de la future Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin ! Les sites s’enchainent, le petit tour se dessine et le tout prend des allures de balade reposante des plus agréables. C’est pile ce qu’il me fallait !

Montrecul, 2 minutes d’arrêt !

Promis ce n’est pas une blague, le premier arrêt photo se situe au dessus du vignoble de « Montrecul »… Et si vous voulez savoir d’où vient ce nom, je vous invite à suivre cette visite par vous même !

La vue sur Dijon y est surprenante et personnellement, je serai toujours impressionnée du fait qu’en s’éloignant à peine du centre ville, on se retrouve vite entouré de vert, de forêts, vignes… C’est tellement ressourçant !

Puis il nous faut regagner la navette pour reprendre notre petite balade en direction de la Combe Persil, qui elle aussi tient son nom d’une histoire amusante (que je ne vous « spoilerai » pas non plus). Nous passons non loin du Puits de Moïse et de la Chartreuse de Champmol que j’ai visité il y a peu et arrivons à Talant pour notre second et dernier arrêt.

Vue sur le lac…

La vue y est tout aussi impressionnante que lors du premier arrêt. On aurait presque envie d’y installer une chaise longue et d’y passer une partie de l’après midi, voire même de s’y improviser une partie de pétanque. Mais n’oublions pas que nous avons encore quelques sites à découvrir, alors en route !

Pour la dernière partie du voyage, nous retrouvons le centre ville de Dijon, sa gare, la place et le jardin Darcy… Pour finalement nous retrouver à notre point de départ après 1h20 de balade commentée.

Tout notre groupe a été conquis par cette nouveauté : une visite accessible par tous (la navette est équipée d’une plateforme pour fauteuil roulant), qu’il fasse beau ou qu’il pleuve et qui permet, comme c’est inscrit sur la navette, de découvrir Dijon autrement !

Une balade pour tous et par tous les temps ! Agréable sous le soleil, au sec sous la pluie… Le Dijon City Tour est le « petit train touristique » qui manquait à Dijon !

Alice

Passagère clandestine