La visite de la Tour Philippe le Bon demeure un incontournable de la cité des ducs, mais connaissez-vous celle qui réserve un apéritif sur la terrasse ? Accompagnée d’un couple d’amis dijonnais, j’ai eu la chance de déguster un blanc-cassis au soleil couchant du haut de la tour. Une expérience mémorable !

Plutôt « before » ou « after » ?

Deux formules sont proposées pour « les apéritifs de la tour » : la before à 18h30 ou l’after prévu à 20 heures. Nous choisissons la seconde option en espérant arriver sur la terrasse pour le coucher du soleil. Mais avant cela, nous écoutons les commentaires du guide qui nous dévoile, au fur et à mesure de la montée des 316 marches, l’histoire de la Tour Philippe le Bon.

Le troisième héritier des ducs de Bourgogne, Philippe le Bon, fait construire le logis du palais et la tour de la terrasse en 1450. Une dizaine d’années plus tard, la vigie s’élève à 46 mètres de haut et domine l’ensemble du palais des ducs et des États de Bourgogne.

Les sept étages que compte le monument présentent de magnifiques décors sculptés. Je reste attentive aux détails pointés par notre accompagnateur et notamment une bien curieuse chauve-souris à l’angle de la porte de la salle des tombeaux. Mais nous ne pourrons pas y entrer cette fois-ci ! Il faudra visiter le Musée des Beaux-Arts de Dijon, installé dans le palais ducal, pour admirer les 82 statuettes d’albâtre qui composent l’œuvre sculptée des Pleurants.

Un apéritif bourguignon avec vue sur les toits de Dijon

Nous accédons enfin sur la toiture-terrasse, pour un apéro bien mérité ! Mais avant de déguster les bouchées apéritives et le Kir typique de la ville de Dijon, je contemple le panorama…

La vue à 360 degrés sur le vieux Dijon est époustouflante ! Il est bientôt 21 heures, le soleil décline doucement. Il illumine d’une douce lumière dorée les toits d’ardoises et vernissés des hôtels particuliers. Nous trinquons tous ensemble autour d’un verre de blanc-cassis accompagné de bouchées de gougères et jambon persillé. 

Du haut de notre poste d’observation, j’admire les élégantes flèches de la ville aux cent clochers. Nous distinguons facilement la façade de la majestueuse église Notre-Dame de Dijon, celle-là même qui abrite la fameuse chouette qu’il faut à tout prix caresser ! La visite se termine dans une ambiance conviviale. Il est temps de rejoindre la table qui nous attend dans l’un des restaurants du centre historique de Dijon pour continuer la soirée autour d’un plat bourguignon !

Pour aller plus loin

  • #Autour du vin
  • #Dégustation

Déguster du vin au Château de Marsannay

  • #Découverte
  • #Insolite

Visiter Dijon en Segway